OLYMPIQUE TERRENOIRE : site officiel du club de foot de ST ETIENNE - footeo

Comment améliorer sa technique individuelle ?

12 avril 2017 - 20:25

Comment améliorer sa technique individuelle ?


Dans le foot, il n’y a pas que la technique qui compte mais sans elle, on n’arrive pas à grand chose. C’est pourquoi, je propose quelques conseils afin d’améliorer votre maîtrise du ballon.

1) Jouer au football

Premièrement, ça vous parait bête mais si on veut améliorer ses qualités de footballeur, il faut jouer au football,souvent, régulièrement.
La meilleure chose, c’est jouer dans un club afin de participer régulièrement a des entraînement et a des matchs (2 jours de pratique: un entraînement et un match par semaine, c’est un strict minimum, si vous avez déjà 2 entraînements dans la semaine, c’est déjà encore plus intéressant)

SI vous jouez déjà en club, variez en plus vos pratiques: le foot en salle,les petits foot de rue dans des petits espaces, c’est comme ça que des grands joueurs comme Zinedine Zidane , Ronaldo et beaucoup d’autres ont développé leur maîtrise du ballon car on la touche plus souvent.

Mais dans tous les cas, que vous soyez aux entraînements, au match de club, de rue, de footsalle etc. prenez vos responsabilités et demandez le ballon, n’ayez pas peur de prendre des risques : dribbler, jouer en 1 touche, jeu dos au but, essayer de jouer juste même sous pression, tenter un contrôle difficile. Vous allez parfois rater mais si vous n’essayer pas ces gestes vous ne les maîtriserez jamais !!
N’oubliez pas d’apprendre a bien voir le jeu quand vous avez la balle, pensez à lever la tête pour voir la situation de jeu et faire les bons choix

2) S’entraîner individuellement

Comme je l’ai déjà dit le foot en club, c’est bien mais chaque joueur a des besoins particulier avec ses points forts et ses points faibles donc chaque joueur pour progresser doit travailler certains aspects de son jeu: le pied gauche, les frappes, les passes en profondeurs, les contrôles orientés, certains types de dribbles etc.
C’est à vous d’identifier dans votre jeu, les choses à travailler en priorité, par exemple: dans le match, j’ai débordé sur l’aile gauche et j’ai tenté 3 centres avec mon pied gauche qui n’ont pas décollé ou je perds systématiquement la balle quand un plusieurs adversaires me pressent.
Dans le premier cas, il faut travailler les centres du pieds arrêté et en débordement.
Dans le deuxième cas, il faut travailler en priorité la protection de balle etc.
On peut trouver ainsi une multitudes de choses à travailler.
Si vous avez la chance d’avoir quelqu’un qui peut vous accompagner dans votre entrainement individuel et vous aider a travailler certaines choses (voir tous les gestes techniques du footballeur a avoir), profitez en mais si vous êtes seul avec un ballon, vous pouvez travailler de différente manière, je vous propose donc différents types d’exercices:

A) Les jongles
J’entends souvent la critique dire: à quoi ça sert les jongles ? Et bien, les jongles sont un bon indicateur de ta maîtrise du ballon et même de ta mobilité, donc un super jongleur peut être un joueur de foot moyen mais si tu n’es pas capable de faire 20 jongles, c’est clair que ta marge de progression est énorme et que ta maîtrise de ballon doit vraiment être améliorée !
a) objectif 50
L’avantage du jongle, c’est que ça ne demande pas beaucoup d’espace mais surtout ça permet de quantifier et donc de faire une évaluation objective tout seul: Marco fait maximum 30 jongles du pied droit, Karim en fait 15, c’est donc Marco qui a un meilleur contrôle du pied droit.
Autre exemple: au début de l’année, tu faisais une quinzaine de jongles et en fin d’année, tu en fait 50, la progression est évidente !
Dans les centres de formations de football, les détections régionales, le test des 50-50-50-50 est systématique, c’est-a-dire tous les joueurs sont testes pour faire 50 jongles exclusivement du pied droit, 50 jongles exclusivement du pied gauche, 50 jongles exclusivement en pied alterné (jamais deux fois de suite du même pied) et 50 jongles exclusivement de la tête.

Vous pouvez faire vous-même ces test afin d’avoir un repère, une référence pour savoir à quel niveau vous vous situez. Voir test de jongle.
Si vous avez du mal a faire 15 jongles, fixez-vous des objectifs plus modestes, adapter les exercices mais dans tous les cas, faites une évaluation sur ces 4 surfaces (pied droit, pied gauche, tête et pieds alternés) notez vos résultats pour ensuite vérifier sur le temps votre progression.
b) "L’horloge", le "5-1", "les blocages", les différents jeu en jonglant
Il existe quelques défis qui sont intéressants à réaliser car ils sont variés et apprennent à développer la relation ballon-joueur avec tous les parties du corps (poitrine, épaules, nuques en plus de tous les parties des jambes). Tout ça en jouant, donc 2 joueurs peuvent se défier et ainsi apprendre l’un de l’autre.

c) Jongler en se déplaçant

d) Dernier étape jongler en levant la tête

C’est l’étape la plus dur
Conseil en plus:
Entraînez-vous de préférence avec les chaussures que vous utilisez en match, sinon vous serez moins a l’aise en match. Je me souviens que je m’entraînais en basket et donc quand je jouais mes matchs, j’étais moins bon techniquement car j’avais moins de repères avec mes chaussures à crampons.
Vous pouvez aussi vous entraîner avec des balles différentes (balle plus petite, balle de volley-ball (avec des chaussures de foot), balle de tennis (c’est encore plus difficile). Vous verrez ensuite que jongler avec une vraie balle vous paraîtra plus facile.
Jonglez parfois pieds nus, c’est formateur, vous pouvez également travailler votre frappe de balle ainsi.

B) Travailler avec un mur ou un filet

Avec un mur vous pouvez travailler vos passes, vos contrôles, les enchaînement contrôle-passe. Variez pied gauche, pied droit les surfaces de frappes (surtout intérieur et extérieur mais aussi pointe, pour les distances plus longue ajouter le coup de pied, )
On peut travailler les jongles: faire les plus d’échanges avec le mur, en variant les surfaces (poitrine, tète, genou, pied droit-gauche, intérieur, coup de pied extérieur. On peut aussi faire un tour sur soi-même en jonglant la remettre, tourner dans l’autre sens etc.
Dans le même ordre d’idée, on peut travailler certains contrôle orientes; ceux du joueurs dos au but.

C) Faire des conduites de balles

Sur grand espace, sur petit espace, il existe de nombreuses façon de travailler votre conduite de balle.

Ronaldinho disait s’entraîner chez lui ; il passait d’une pièce a l’autre en évitant tous les objets de sa maison. Certains font des sprint balle au pied en évitant des plots…

Dans les centres de formations de football, les détections régionales, les joueurs sont systématiquement chronométrés sur un le test de la conduite en « huit.
On a besoin de seulement 2 plots (ou autres) distants de 5 mètres et le joueur part en conduite de balle et doit faire 2 aller-retour ; un double huit.

C’est très simple a mettre en place et vous pouvez vous entraîner a le faire afin d’être a l’aise et de le faire de plus en plus vite. Puis un jour demandez à quelqu’un de vous chronométrer.
Pensez a varier la conduite (exclusivement pied droit puis exclusivement pied gauche pour varier les crochets (en intérieur, en extérieur, utilisation des deux pieds etc.)
Voici les meilleurs temps réalisés par des U13 ou des U15 lors de détections régionales:
Le meilleur temps 8″10 et la moyenne 8″90
Le meilleur temps 8″13 et la moyenne 9″12

source : teamzawa.wordpress.com

 

Commentaires

PROGRAMME DE FIDÉLITÉ CARREFOUR OLYMPIQUETERRENOIRE

PROGRAMME TV : TOUS LES MATCH !!!