OLYMPIQUE TERRENOIRE : site officiel du club de foot de ST ETIENNE - footeo

ÇA COMMENCE AUJOURD’HUI !!!

28 mai 2018 - 16:17

      Web_000_13A2E9.jpg

lundi 28 mai 2018 - 08:00 - Philippe Mayen

Les Bleus disputent ce soir contre l’Irlande le premier de leurs trois matches de préparation en vue de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018.

 

Vingt jours. Dans vingt jours exactement, l’Équipe de France effectuera son entrée dans la Coupe du monde 2018 face à l’Australie. Pour préparer ce rendez-vous du samedi 16 juin à Kazan (12h00), les Bleus sont réunis depuis mercredi dernier à Clairefontaine. Comme en 2014 avant le Mondial au Brésil, leur préparation est jalonnée de trois matches amicaux : contre la République d’Irlande, ce soir, puis contre l’Italie vendredi, à Nice, et les États-Unis le samedi 9 juin, à Lyon.

Ce premier rendez-vous est aussi le premier après l’annonce, le jeudi 17 mai, par Didier Deschamps, de la liste des vingt-trois joueurs et d’une liste de suppléants. Ces derniers doivent se tenir prêts à pallier un éventuel forfait d’ici au 4 juin, date de la communication de la liste définitive à la FIFA.

Laurent Koscielny rêvait de boucler la boucle en Russie. Une blessure au tendon d’Achille en a décidé autrement. Cadre respecté du groupe, sélectionné à cinquante et une reprises, le défenseur central a pris sa plume pour encourager ses coéquipiers et leur prodiguer quelques conseils dans une lettre ouverte émouvante, qui a presque valeur de lettre de mission.

Humilité et ambition
Ses coéquipiers sont totalement concentrés sur l’objectif qui leur a été fixé par le président Noël Le Graët : atteindre les demi-finales du Mondial, quatre ans après avoir été stoppés en quarts de finale au Brésil (défaite 1-0 face à l’Allemagne) et deux ans après s’être hissés en finale de l’UEFA Euro 2016.  

L’humilité n’excluant pas la détermination ni l’ambition, ils rêvent d’aller le plus loin possible. Il faudra passer l’obstacle du premier tour. Le classement FIFA a rappelé qu’avec le Pérou (11e), le Danemark (12e) et l’Australie (40e), les Bleus n’avaient pas hérité d’un groupe aussi simple que certains voudraient le laisser entendre. 

Depuis 1998, l’Équipe de France s'est qualifiée à chaque fois qu'elle a gagné son premier match d’un grand tournoi. Mais elle ne s'est qualifiée que deux fois sur cinq après un nul, et une fois sur trois après une défaite. Dans vingt jours, il faudra donc être prêt.

Pour Didier Deschamps, son staff et ses joueurs, l’Irlande doit être l’occasion de peaufiner les automatismes, d’affiner les réglages, d’engranger des informations et de la confiance, mais aussi de se nourrir du soutien, essentiel, de leurs supporters. On dirait presque que la Coupe du monde commence aujourd’hui.

 

            POURQUOI LES BLEUS INSPIRENT CONFIANCE       Web_NOUVELLE-FRA-IRL-Pages 12-13-.jpg

lundi 28 mai 2018 - 12:00 - Raphaël Raymond

Public, partenaires et même adversaires… L’Équipe de France a visiblement la cote à l’aube de sa quinzième participation à une phase finale de Coupe du monde.

 

Didier Deschamps l’a dit et répété : l’humilité n’est pas incompatible avec l’ambition, pas plus d’ailleurs que la lucidité avec la détermination. Au contraire, même… Capitaine des champions du monde 1998, le sélectionneur dirige un groupe qui rêve d’atteindre, dans les semaines qui viennent en Russie, l’objectif fixé par le président Noël Le Graët, à savoir une place dans le dernier carré. Voire plus si affinités. Les plus grands, comme l’entraîneur allemand Joachim Löw ou l’attaquant argentin Lionel Messi, placent les Bleus parmi les favoris de la compétition. Est-ce vraiment un hasard ?

Parce qu’ils ont encore grandi depuis 2016
Battus il y a quatre ans en quarts de finale de la Coupe du monde par l’Allemagne, futur vainqueur de l’épreuve, les Bleus abordent ce nouveau mondial avec l’étiquette de finaliste de l’Euro 2016. Mais ce n’est pas la même équipe qui se présentera en Russie. Avec la Suède, les Pays-Bas, la Bulgarie et la Biélorussie au menu, les Bleus avaient hérité d’un groupe costaud. Ils en sont sortis vainqueurs avec un écart inédit de quatre points sur la Suède, qui sera également en Russie après son succès sur l’Italie en barrages. Didier Deschamps ne s’est pas contenté de gérer. Il a largement régénéré son groupe en faisant confiance à la jeunesse montante.

Parce que la jeunesse est séduisante
Depuis l’Euro, Didier Deschamps a apporté du sang neuf à son groupe en lançant notamment Thomas LemarBenjamin MendyKylian Mbappé ou Djibril Sidibé avant qu’ils ne deviennent champions de France et demi-finalistes de la Ligue des Champions en 2017 avec Monaco. Lucas HernandezAlphonse AreolaPresnel KimpembeBenjamin PavardCorentin TolissoOusmane Dembélé ou Florian Thauvinparticiperont, eux aussi en Russie, à leur première phase finale d’un tournoi majeur. Mais à part le latéral gauche de l’Atlético de Madrid, appelé pour la première fois en mars dernier, ils ont tous eu le temps, ces derniers mois, de s’acclimater au groupe France.

Parce que les cadres sont rassurants
Parmi les titulaires de la finale de l’Euro 2016 contre le Portugal, six font partie de la liste des vingt-trois : Hugo Lloris, bientôt centenaire, un cercle qui ne comprend que six légendes bleues (Lilian ThuramThierry HenryMarcel DesaillyPatrick VieiraDidier Deschamps et Zinédine Zidane), Samuel UmtitiPaul PogbaBlaise MatuidiAntoine Griezmann et Olivier Giroud, actuel cinquième meilleur buteur de l’histoire des Bleus avec 30 réalisations. Absent il y a deux ans, le vice-capitaine Raphaël Varane compensera numériquement le forfait de Laurent Koscielny. Ces sept tauliers totalisent 390 sélections (soit une moyenne de 55,7). Leur expérience du haut niveau peut être un vrai atout.

Parce qu’ils seront soutenus
L’exceptionnel tifo qui sera déployé avant le coup d’envoi de France-Irlande rappelle l’ampleur de l’engouement suscité par les Bleus. Ils seront ainsi 17 000 fans à effectuer le voyage en Russie pour soutenir la bande à Deschamps. Depuis le barrage retour contre l’Ukraine, le 19 novembre 2013, l’Équipe de Francebénéficie d’un soutien toujours fort de ses supporters. Les partenaires ne sont pas en reste. Tous les contrats ont été renouvelés au moins jusqu’en 2022. Il faut dire que l’Équipe de France fait recette. Plus de 7 millions de téléspectateurs ont suivi l’annonce de la liste de Didier Deschamps le 17 mai. Soit le meilleur score réalisé par le journal de 20 heures de TF1 depuis… juin 2016 !

 

        FFF709_Espace_FFF_Promo_201x161.jpg FFF707_mon_affiche_cdf_201x161.jpg 201X160.jpg  

Commentaires

BOUTIQUE DU CLUB !!!